Thomas électricien

Electricien nautique

L’électricien nautique se distingue par sa capacité à intervenir sur tous les types d’électricité basse tension, étant donné que les bateaux nécessitent de l’énergie pour leur propulsion (thermique, hybride, électrique) ainsi que pour le confort des occupants lors de la navigation (production autonome d’énergie) ou à quai (raccordement à une borne).

De ce fait, l’électricien nautique maîtrise les systèmes de charges, l’électronique embarquée, les différents niveaux de tension (12, 24 et 220 V), ainsi que les types de courant (continu, alternatif, monophasé, triphasé). Il tire parti de ses compétences en fonction de ses compétences initiales : électricien, électrotechnicien, électromécanicien, électronicien et automaticien pour développer sa polyvalence.

Il possède également une connaissance approfondie de l’électrotechnique, englobant les circuits, le magnétisme-électromagnétisme, les moteurs à courant alternatif, les transformateurs monophasés, la structure des installations électriques, l’utilisation de l’énergie électrique (éclairage, électrothermie, ventilation, conditionnement d’air, force motrice), les installations- électriques des locaux et des espaces, et l’électronique de puissance (composants électroniques de base, convertisseurs statiques), ainsi que les équipements liés à la sécurité (maintenance des installations et équipements).

Étant donné l’évolution rapide des techniques, il doit rester informé des dernières avancées et se former continuellement. Dans le cadre des opérations de maintenance sur des bateaux anciens, il doit être capable de diagnostiquer les pannes et de les réparer souvent sans plan ni information préalable. Dans ces conditions, il doit être en mesure d’apporter des adaptations dans des conditions économiques et sécuritaires acceptables.

Sens et Valeur du métier

  • Intervenant fréquemment de manière autonome sur un chantier, en collaboration avec des collègues de divers métiers, il contribue à la création d’un environnement de travail d’équipe avec une coordination des actions. Sa participation active à la bonne ambiance et à la qualité de vie en communauté est également mise en avant.
  • L’électricien nautique est reconnu pour ses compétences élevées en électricité dans des situations souvent complexes. Il joue un rôle crucial en garantissant la maîtrise des risques électriques, en prévenant l’électrolyse de la coque et en minimisant le risque d’incendie, qui constitue une avarie majeure sur un bateau.

Conditions d’accès

  • Les filières Bac Pro à BTS en électricité,
  • électrotechnique (Bac Pro BTS Auxonne/Dijon/Chalon),
  • électromécanique (IFRIA/AFPA QUETIGNY (21), MIGENNES (89)),
  • mécatroniques (licence Pro Besançon/Le Creusot)

Habilitations-qualifications

  • Secourisme, maniement d’extincteurs, travail en hauteur, savoir nager,
  • gestes et postures, milieu confiné,
  • habilitation électrique (BsBr),
  • lutte contre la pollution des hydrocarbures,
  • Des formations sont organisées périodiquement.

Possibilités d’évolution

  • L’électricien nautique va évoluer vers les compétences liées aux  nouvelles motorisations électriques et hybrides.
  • Chaque entreprise peut moduler le métier et confier des missions supplémentaires afin de tenir compte des besoins et des compétences du salariés.

Témoignage

Je m'appelle Thomas, je suis électricien nautique, à chaque bateau je dois m'adapter.

Nos co-financeurs nous soutiennent